Publifin: les mandats privés sont transmis au ministre, déclarait Paul Magnette

Paul Magnette, ministre-président wallon.
Paul Magnette, ministre-président wallon. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La relecture des questions orales posées au Parlement wallon prend parfois une coloration particulière. Ainsi, que devait savoir le ministre Paul Furlan des activités extérieures de son chef de cabinet-adjoint ?

La réponse que donnait le ministre-président Paul Magnette à une question de l'Ecolo Stéphane Hazée, en commission des Affaires générales du Parlement wallon, le 4 mai 2015, est assez claire : Paul Furlan devait être au courant. Paul Magnette ne parlait évidemment pas à l'avance de ce cas individuel, mais de façon générale.

C'est le SePAC - le Secrétariat à la gestion en contrôle interne des cabinets - disait-il, qui possède une fiche reprenant l'ensemble des activités rémunérées, publics ou privées, de tout candidat à l'engagement dans un cabinet ministériel.

"De leur côté, parce qu'ils relèvent du domaine privé, les mandats privés ne sont pas publiés, mais ils doivent être déclarés sur l'honneur dans la fiche transmise au SePAC et au ministre, afin que celui-ci puisse prendre sa décision d'engagement de manière éclairée."

Le ministre Furlan devait donc nécessairement avoir connaissance des activités, même privées, de son chef de cabinet adjoint, au sein de Publifin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK