Publifin: Ecolo appelle à la démission de Paul Furlan et veut une commission d'enquête

Publifin - Ecolo appelle à la démission de Paul Furlan et veut une commission d'enquête
Publifin - Ecolo appelle à la démission de Paul Furlan et veut une commission d'enquête - © Belga

Ecolo, par la voix de son député wallon Stéphane Hazée, appelle mardi à la démission du ministre des Pouvoirs locaux Paul Furlan, dont il est apparu que le chef de cabinet adjoint, Claude Parmentier, est administrateur de la société Nethys et de sa branche financière Publifin."Soit Paul Furlan ne savait pas que son chef de cabinet avait ces mandats et ces rémunérations (plus de 153 000 euros brut depuis 2013, ndlr) et c'est grave, soit il le savait et c'est grave aussi", résume Stéphane Hazée, reprenant la formule utilisée lundi soir par son coprésident Patrick Dupriez.

Plus largement, pointe le député de l'opposition, le gouvernement wallon a systématiquement bloqué d'une main ce qui avait été proposé de l'autre par le Parlement de Wallonie. "Les solutions pour sortir de ce scandale Publifin, elles existent", assure Stéphane Hazée. "Mais le gouvernement a tout fait pour permettre à la nébuleuse Nethys de prospérer. Et les nouvelles mesures annoncées masquent l'inactivité du gouvernement."

Dans le viseur, le ministre des Pouvoirs locaux, qui "n'est plus en état" d'exercer correctement ses fonctions. Ecolo appelle donc à sa démission. Dans la foulée, les Verts demandent aussi l'instauration d'une commission d'enquête parlementaire "pour faire toute la lumière sur le système Publifin", dont ils souhaitent le démantèlement. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK