PS et Ecolo se revoient: ceci n'est pas une négociation

Aujourd'hui, à Namur, Elio Di Rupo, Paul Magnette et Laurette Onkelinx pour le PS, Jean-Marc Nollet, Stéphane Hazée et Barbara Trachte pour Ecolo ont essayé de mettre en place un calendrier de travail et des points de convergence pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ecolo avait remis 20 propositions au PS sur l'enseignement, le climat ou encore le redéploiement économique et aujourd'hui, les Verts vont recevoir les réponses socialistes.

Pour Ecolo, c'est un contact préalable

Jean-Marc Nollet, le co-président d'Ecolo, se veut précis. "Ce n'est pas une négociation. C'est un contact préalable entre 2 partis. Et ce n'est pas non plus le début d'une coalition. Nous allons recevoir les réponses du PS à nos réformes basculantes".

Pour le PS, il y a de fortes convergences

Paul Magnette va plus loin: "Il y a de fortes convergences entre les 2 partis et puis, on verra qui est éventuellement prêt à appuyer ces propositions que nous ferons ensemble. Avec Ecolo, on travaille vraiment sur le fond". Elio Di Rupo, le président du PS, explique lui que "dans l'état actuel des choses et à la demande d'Ecolo, on va essayer progressivement d'avoir un coeur de programme, une note d'intention. Et ensuite, elle sera proposée à l'ensemble des députés wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles". Elio Di Rupo n'a pas cité le nom de parti.

Ecolo demande une implication de la société civile

A l'issue de la rencontre d'aujourd'hui avec le PS, Jean-Marc Nollet a demandé une véritable implication de la société civile. "Sans la société civile, sans que cette dernière soit reconnue dans le processus de formation du gouvernement régional, ce sera sans nous." Et pour le co-président d'Ecolo, cette demande fait partie du processus normal. "Il n'y a pas de problème entre nous." Côté socialiste, Elio Di Rupo a expliqué qu'il n'y avait " aucune difficulté à consulter la société civile et de rajouter, que PS et Ecolo avancent à petits pas." Pas de nouvelle rencontre fixée aujourd'hui à l'agenda.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK