Procès Abdeslam: Jan Jambon juge incompréhensible la demande d'acquittement d'Abdeslam par son avocat

Procès Abdeslam: Jan Jambon juge incompréhensible la demande d'acquittement d'Abdeslam par son avocat
Procès Abdeslam: Jan Jambon juge incompréhensible la demande d'acquittement d'Abdeslam par son avocat - © POOL FRANCOIS LENOIR - BELGA

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon dit ne pas comprendre la demande d'acquittement de Salah Abdeslam par son avocat Sven Mary sur la base d'un problème de procédure, a-t-il expliqué dimanche sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag" (VRT).

"Je ne comprends pas cela. Un avocat est là pour faire en sorte qu'une personne reçoive une peine correcte", a-t-il déclaré. "Que M. Mary demande maintenant son acquittement, c'est aller un pont trop loin."

"Si des erreurs de procédure sont commises, il faut peut-être recommencer le procès mais cela ne peut quand même pas mener à un acquittement", a-t-il ajouté.

Sven Mary réagit 

"Il est temps de rappeler au ministre Jambon les principes de la séparation des pouvoirs", réagit dimanche Sven Mary. "Il est inacceptable qu'un ministre en fonction s'implique dans une affaire pendante devant un tribunal. De cette manière, il met sous pression le tribunal dans un dossier délicat, avec un problème délicat."

L'avocat prend également acte "du fait qu'il estime qu'on ne puisse demander l'acquittement pour quelqu'un comme Salah Abdeslam et affirme qu'un avocat n'est là que pour faire en sorte qu'une personne reçoive une peine correcte."

"Ce n'est pas vrai, un avocat doit avant tout s'assurer que les règles de droit et de procédure sont respectées, même pour quelqu'un comme Salah Abdeslam. Avec ces déclarations populistes, il amadoue peut-être un large public mais ce n'est pas son rôle en tant que ministre."

Le pénaliste analyse encore: "La N-VA doit peut-être aussi s'interroger sur la raison pour laquelle il n'y a plus de juge d'instruction bilingue à Bruxelles. C'est le résultat de la scission du tribunal de première instance de Bruxelles en un tribunal francophone et un autre néerlandophone."

Procès d'Abdeslam : comment Sven Mary a-t-il défendu son client ? JT du 08/02

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK