Présidence de la fédération bruxelloise du PS: Ahmed Laaouej, élu à 52,5% des voix

Présidence du PS bruxellois: Ahmed Laaouej, élu à 25 pourcent des voix
Présidence du PS bruxellois: Ahmed Laaouej, élu à 25 pourcent des voix - © PAUL-HENRI VERLOOY - BELGA

A la suite du vote au suffrage universel des militants socialistes bruxellois, Ahmed Laaouej est élu président de la fédération bruxelloise du PS avec 52,5 % des voix. "Je crois qu'à Bruxelles, il y a une attente des militants pour avoir un parti plus proche d'eux, qu'ils soient plus écoutés, que la démocratie interne fonctionne mieux. Et c'est légitime ! Et cette attente là, on doit pouvoir la rencontrer," a-t-il déclaré à l'issue de l'annonce de sa victoire. Sa première priorité en tant que président sera de rassembler. " Je crois que c'est vraiment l'essentiel. Mettre aussi en pratique ce à quoi on s'est engagés, c'est-à-dire des contacts plus suivis avec les sections, mettre le militant au coeur de nos préoccupation, et finalement aussi rencontrer les grands enjeux pour lesquels on nous attend: les enjeux sociaux, et le enjeux climatiques", confie l'élu socialiste.

Il succède ainsi à Laurette Onkelinx à la tête de la fédération bruxelloise du PS. Etaient en compétition pour ce mandat, d'une part le chef de groupe PS à la Chambre Ahmed Laaouej, qui s'est porté candidat, avec les députés bruxellois Isabelle Emmery et Martin Casier et le soutien du bourgmestre de la ville de Bruxelles Philippe Close; et d'autre part l'actuel président du parlement bruxellois Rachid Madrane. Celui-ci se présentait en ticket avec la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux, et la présidente du CPAS de la ville de Bruxelles Karine Lalieux.

Rachid Madrane: "les militants socialistes ne veulent plus de concentration de pouvoirs"

Le président du parlement bruxellois Rachid Madrane a reconnu samedi soir la victoire d'Ahmed Laaouej. Il a également estimé que son caractère étriqué démontrait une volonté des militants socialistes bruxellois de ne plus accepter de concentration des pouvoirs.

"Aujourd'hui, les militants socialistes bruxellois ont parlé. Je veux féliciter Ahmed Laaouej et son équipe pour leur victoire que je reconnais et accepte", a dit Rachid Madrane dans un message diffusé via l'agence Belga.

Selon lui, les militants ont aussi adressé "un message clair : ils ne veulent plus de concentration des pouvoirs".

"Le score que j'ai réalisé avec mon équipe démontre que nous représentons une force qui saura se faire entendre de manière constructive en faveur des valeurs du parti socialiste, des Bruxelloises et des Bruxellois", a-t-il conclu.

 

 

Et à la tête du parti, c'est Paul Magnette qui succède à Elio Di Rupo (JT 19h30):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK