Présidence du MR: Georges-Louis Bouchez l'emportera-t-il dès le 1er tour?

Georges-Louis Bouchez est le grand favori de ce scrutin.
Georges-Louis Bouchez est le grand favori de ce scrutin. - © AURORE BELOT - BELGA

Les votes des militants MR sont terminés pour la présidence du parti. Ce mardi, c'est le dépouillement. Et même s'il n'est pas certain qu'on connaisse déjà ce mardi soir le nom du nouveau président ou de la nouvelle présidente du parti, il faut dire que Georges-Louis Bouchez est le grand favori. 

Il est favori, peut-être. Néanmoins, comme ils sont cinq en lice, pas sûr qu'un candidat, et lui en l'occurrence, obtiendra 50% au  premier tour. Georges-Louis Bouchez a reçu le soutien d'une grande majorité des ministres et députés MR. Mais la question du jour est de savoir si les militants de base voient les choses de la même manière que les cadres du parti. Les adversaires de Georges-Louis Bouchez, Denis Ducarme en tête, ont joué là-dessus. Le nombre de votants est plutôt important. Sur 24.000 membres, plus de la moitié se seraient prononcés. A la suite du dépouillement, si aucun candidat n'obtient 50%, il y aura un deuxième tour rapidement lancé avec un dépouillement prévu le 29 novembre.

Vu le contexte politique belge, le nouveau président ou la nouvelle présidente devra en tout cas prendre ses marques très rapidement. Il ou elle pourrait être appelé à négocier au fédéral. Ou, à défaut et ce ne serait pas plus simple, à diriger le parti dans une nouvelle campagne électorale. Tout cela sachant que les deux personnalités qui ont dirigé le MR depuis plus de 15 ans, Charles Michel et Didier Reynders, seront absentes car parties pour l'Europe. Aucun doute, le challenge sera de taille.

►►► À lire aussi : Qui sont les cinq principaux candidats à la présidence du MR ?

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK