Près de 8000 commerces de détail ont jeté l'éponge cette année

Christine Mattheeuws, présidente du SNI
2 images
Christine Mattheeuws, présidente du SNI - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les petits commerces de détail accusent le coup de la croissance des enseignes situées le long d'axes routiers et du trafic grandissant dans les villes. En cinq ans de temps, 60% d'arrêts de commerce supplémentaires ont été enregistrés, selon Het Nieuwsblad op Zondag qui rapporte une enquête du Syndicat neutre pour indépendants.

"Durant les huit premiers mois de 2008, 4920 commerces ont cessé leurs activités", a indiqué Christine Mattheeuws, porte-parole du SNI. "Cette année, ce chiffre s'élève déjà à 7824. C'est une augmentation de près de 59%."

Selon l'organisation, il y a plusieurs raisons aux difficultés rencontrées par les boulangers, les libraires ou encore les fleuristes. "Le commerce de détail doit d'abord faire face au nombre grandissant d'enseignes et de grandes chaînes qui s'installent aux abords des villes et communes", explique-t-elle.

Le trafic au centre des villes joue également un rôle, estime le SNI. "Les places de parking disparaissent ou deviennent payantes, alors que les clients préfèrent stationner leur véhicule gratuitement à proximité d'un magasin. C'est naturellement néfaste pour le secteur."

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK