Près de 80 animaux saisis à Pepingen chez des éleveurs récidivistes

Près de 80 animaux saisis à Pepingen chez des éleveurs récidivistes
Près de 80 animaux saisis à Pepingen chez des éleveurs récidivistes - © SVEN HOPPE - AFP

Une septantaine de moutons, six dindes et deux oies ont été saisis mercredi dans une ferme de Pepingen, dans le Brabant flamand. Leurs propriétaires, un couple, ont déjà été condamnés à de multiples reprises pour manque de soins à leurs animaux. Le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), se dit furieux contre les récidivistes.

La décision judiciaire la plus récente date d'avril 2017. La cour d'appel de Bruxelles avait alors condamné le couple à des amendes de 30.000 euros. La cour avait aussi prononcé à leur encontre une interdiction définitive de détenir des animaux à des fins agricoles.

Les premiers constats de négligence remontent cependant à 2005. Le couple laissait du bétail et d'autres animaux mourir notamment par manque d'eau et de nourriture, les cadavres servant alors de nourriture aux survivants. Malgré une première interdiction à vie de détenir des animaux infligée en 2012, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire et l'inspection du bien-être animal avaient constaté de nouvelles maltraitances, qui avaient conduit à deux nouvelles condamnations en première instance.

Les peines pour maltraitances répétées envers les animaux ont récemment été durcies, rappelle Ben Weyts.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK