Près de 50% des électeurs tunisiens de Belgique ont choisi Nidaa Tounès

Sur les 22 000 Tunisiens résidant en Belgique, près de 13.000 étaient inscrits sur les listes. Parmi eux, 3.241 ont effectivement voté vendredi, samedi et dimanche.

Alors que, vendredi, le Comité de vigilance pour la démocratie en Tunisie (CVD Tunisie) déplorait des déplacements de bureaux de vote à la dernière minute et la suppression du bureau d'Ostende, le responsable de l'Isie pour la Belgique et le Luxembourg se dit satisfait malgré les difficultés. "J'estime qu'on a réussi notre mission quand on compare aux taux de participation dans d'autres pays. Nous n'étions que deux pour gérer neuf bureaux de vote (huit en Belgique et un au Luxembourg, ndlr). On a reçu les listes de Tunisie seulement jeudi soir à 22h00", souligne-t-il. "Plusieurs électeurs ont été inscrits dans un mauvais bureau de vote, mais le problème vient de la Tunisie". D'après lui, le système informatique de l'Isie a été piraté "par des mains sales" pour faire échouer les élections. Il a travaillé volontairement jour et nuit pour que celles-ci se déroulent au mieux.

Nidaa Tounès, un parti anti-islamique qui rassemble tant des anciens responsables que des opposants au régime du dictateur déchu Ben Ali, a récolté 48,3% des voix des Tunisiens de Belgique, loin devant son rival d'Ennahda (26%). Les résultats définitifs pour l'ensemble des circonscriptions en Tunisie et à l'étranger ne sont pas encore connus, mais Nidaa Tounès y est également annoncé en tête devant Ennahda.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK