Préavis général d'actions de la CNE : que veulent les syndicats ?

Le message des syndicats, via les centrales, que ce soit la CGSP wallonne ou la CNE, est clair. Il est destiné au patronat mais aussi et surtout au gouvernement. On ne relâche pas la pression.

Côté syndical, on qualifie l'accord conclu en décembre dernier avec le patronat de "mini-accord". Pour les syndicats, les principales mesures du gouvernement Michel sont toujours là et restent imbuvables. Et de citer des montants: des pensionnés vont perdre, d'après les syndicats, des centaines d'euros nets par an, et les chômeurs âgés plus de 3000 euros.

Saut d'index

Et le saut d'index continue à être une source forte de tension. Pour les syndicats, autoriser une légère augmentation salariale ne comblera jamais le manque à gagner provoqué par un saut d'index.

La semaine prochaine sera importante. Syndicats et patronat se revoient pour les dernières fois lundi et vendredi. La sortie de la CNE n'est certainement pas le fruit du hasard.

A.L. avec M. Sirlereau

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK