Préavis de grève sur le rail pour les 22 et 27 juin: le service minimum appliqué pour la 1re fois

Un syndicat de la SNCB dépose un préavis de grève pour le 27 juillet
Un syndicat de la SNCB dépose un préavis de grève pour le 27 juillet - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) dépose un préavis de grève de 48 heures démarrant le vendredi 22 juin à 3h00, a-t-on appris lundi auprès d'un porte-parole du syndicat.

Le Syndicat Indépendant des Cheminots (SIC) a, lui, déposé, plus tôt lundi, un préavis de grève de 24 heures pour les conducteurs de trains, qui entre en vigueur le 27 juin à 22h00. Les deux organisations de travailleurs protestent contre la proposition de la direction de revalorisation pour le personnel roulant.

"Il n'y a pas eu de concertation avec le SIC. Nous avons appris ce matin qu'ils déposaient un préavis", a commenté le porte-parole du SACT.

Dans un message adressé aux conducteurs de train dimanche, le SACT justifiait son dépôt de préavis à la suite de la publication de la "désastreuse revalorisation avalisée en sous-commission paritaire le 6 juin". "Notre profession est sans aucun doute la plus contraignante et la plus exigeante de la SNCB tant sur les aptitudes professionnelles que médicales et psychologiques", a souligné le syndicat.

Selon le porte-parole de l'organisation, un conducteur de train sur trois est affilié au SACT. "Il est cependant très difficile de déterminer l'impact de l'action sur la circulation des trains", a-t-il ajouté.

La grève est prévue du vendredi 22 juin à 3 heures au dimanche 24 juin même heure.

Application du service minimum

Le ministre de la Mobilité, François Bellot, regrette que deux syndicats essayent de perturber la circulation des trains à deux périodes différentes, mais chaque fois alors que les examens seront en cours.

HR Rail, l'employeur du personnel ferroviaire, confirme que le SACT a bien introduit un préavis. Le SIC ne l'a pas encore fait formellement. Si la réunion de conciliation avec le SACT ne donne rien, le service minimum sur le rail devrait entrer pour la première fois en application.

Pour garantir ces prestations de services, les employés doivent, au plus tard 72 heures avant le début de la grève, faire savoir s'ils prennent part au mouvement ou non. Un plan de transport peut ensuite être élaboré. "Nous sommes prêts", indique-t-on chez HR Rail.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK