Pourquoi les gilets jaunes se sont-ils implantés en Wallonie ?

Pourquoi les gilets jaunes se sont-ils implantés en Wallonie ?
Pourquoi les gilets jaunes se sont-ils implantés en Wallonie ? - © Tous droits réservés

Le mouvement des gilets jaunes vient de France. En Wallonie, il compte plusieurs représentants. Des actions sont menées depuis plusieurs semaines. Une délégation a même rencontré le Premier ministre.

Mais ce mouvement est très essentiellement wallon. Il est quasiment inexistant en Flandre et peu implanté à Bruxelles. A part la langue, qu’est-ce que ce mouvement a-t-il de commun avec le mouvement français ? Pourquoi existe-il en Wallonie et pas ailleurs en Belgique ? S’explique-t-il par un sentiment de rejet des institutions plus important qu’ailleurs? Est-ce lié à une sociologie plus rurale ? A une plus importante présence de population précarisée ou de travailleurs en difficulté ? Doit-on y voir un mouvement de rejet spécifiquement orienté vers le gouvernement fédéral et la mesure d’augmentation des accises ou d’autres taxes pour financer le tax shift ?

Pour en débattre, Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première 100% Wallonie" ce vendredi 7 décembre dès 12h30 Yves Patte, sociologue de formation et entrepreneur et Philippe Destatte, directeur général de l'Institut Destrée (centre d'études et de prospective en Wallonie).

Un débat en direct sur les ondes wallonnes de La Première et sur Auvio

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK