Pourquoi les francophones sont-ils les perdants de la Belgique fédérale ?

Pourquoi les francophones sont-ils les perdants de la Belgique fédérale ?
Pourquoi les francophones sont-ils les perdants de la Belgique fédérale ? - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Nos confrères du Vif publient cette semaine un numéro intitulé : " dix erreurs politiques dont on paie toujours le prix ".

Parmi ces dix erreurs, la construction fédérale : elle est compliquée, coûteuse, ingérable.

Pointons, par exemple, la loi de financement qui nous place en position de dépendance face à la Flandre. Pointons, une Communauté française prise en sandwich entre la Wallonie et Bruxelles.

L’économie flamande se développe, elle réussit mieux dans de nombreux domaines et les postes clés de l’État sont aux mains de la Flandre.

Nous sommes les perdants de la Belgique fédérale. Pourquoi ? A qui la faute ?

On en parle avec Nicolas DE DECKER, journaliste au Vif; Jules GHEUDE, essayiste politique; Giuseppe PAGANO, docteur en Sciences économiques appliquées, Chef du Service de Finances Publiques et de Fiscalité à l’Université de Mons.

Donnez-nous vos solutions, faites-nous part de vos idées dans "Débats Première" ce vendredi de 12h à 13h, en direct sur La Première.

Donnez-nous vos solutions!

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir