Pourquoi la FGTB appelle-t-elle à manifester à Bruxelles ce mardi?

La FGTB a appelé à manifester ce mardi matin dans les rues de Bruxelles. Le syndicat socialiste attend entre 10.000 et 20.000 manifestants. Ils revendiqueront "une sécurité sociale renforcée et justement financée".

Cette Sécurité sociale a été détricotée par le gouvernement fédéral sortant, selon Brahim Hilami, chargé du secteur construction à la FGTB. Pour lui la solidarité doit absolument être renforcée pour que les travailleurs de son secteur puissent s'en sortir : "Aujourd'hui, les travailleurs du secteur de la construction doivent accomplir des tâches pénibles: ils doivent porter des charges lourdes, des sacs de ciment ou des blocs de béton pour les amener sur les toits. C'est difficile pour ceux qui arrivent en fin de carrière. Sans la sécurité sociale, ces travailleurs ne pourraient pas se soigner, ne pourraient pas acheter leurs médicaments. Quand ils sont pensionnés, c'est encore pire. Donc la sécurité sociale, est vraiment l'élément de solidarité qui doit être renforcé pour l'ensemble des travailleurs".  

Pour lui, manifester alors que le gouvernement est en affaires courantes "est un très bon timing. Au moment où les informateurs vont remettre leur rapport au Roi, ils doivent absolument entendre ce message. Il est pour nous impératif que cette problématique soit prise en compte à sa juste valeur".

Tout le monde a besoin de la Sécurité sociale tout au long de sa vie

Interrogé sur La Première, Serge Delchambre, président de la CGSP tram, bus et métro de Charleroi, tient à "rappeler ce qu’est la sécurité sociale et comment elle a pu être faite. C'est juste après la guerre que la Sécurité sociale est née. Et à quoi sert-elle ? Tout le monde a besoin de la Sécurité sociale tout au long de sa vie. Aujourd’hui, personne en Belgique n’a pas eu besoin de la Sécurité sociale. Quand vous naissez, vous avez besoin de la Sécurité sociale. Quand vous vous mariez, quand vous êtes malade, quand vous êtes pensionné, vous avez besoin de la Sécurité sociale. Vous en avez toujours besoin. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est que le gouvernement définance la Sécurité sociale. Nous, on paye toujours l’ONSS 13,07%, comme vous, comme tous les travailleurs en Belgique, mais le gouvernement fait des cadeaux à ses amis entrepreneurs. L’année passée encore, ils ont baissé les cotisations pour la Sécurité sociale pour les entreprises, donc ils disent qu’il y a un trou, oui, mais c’est eux qui ont créé ce trou".

Selon Serge Delchambre, ce qui est important "c'est le financement. Il faut la refinancer parce qu’ils annoncent en 2024 un déficit de 6,3 milliards d’euros si on ne fait rien. Ils veulent prendre des mesures pour la réduire, mais ce qu’on demande, c’est de ne pas la réduire, mais de la refinancer correctement".

Il s'agit bien d'une manifestation et pas d'une grève. Les travailleurs qui y participent pendant leur service sont couverts par le syndicat socialiste. Il devrait donc y avoir quelques perturbations dans les transports et l'enseignement, par exemple, mais on ne s'attend pas à une pagaille généralisée.

Des perturbations sont à prévoir aussi à Bruxelles où le cortège des manifestants partira à 10h. Le trafic sera compliqué dans le centre-ville et sur la petite ceinture. La dislocation est prévue vers 13h gare du Midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK