Pour L. Onkelinx, on prescrit trop de Rilatine aux enfants

RTBF
RTBF - © RTBF

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Publique Laurette Onkerlinx a dit au Sénat, en réponse à des questions, qu'elle prépare un plan de lutte contre la surconsommation de Rilatine et d'autres psychotropes prescrits aux enfants souffrant de troubles de l'attention.

La ministre veut aussi dénoncer certains pratiques consistant à encourager, via l'école, la consommation de Rilatine, sans évoquer les effets secondaires de cette substance utilisée pour lutter contre l'hyperactivité ou les autres troubles déficitaires de l'attention.

Laurette Onkelinx a concédé que des différences régionales étaient observées dans la consommation de médicaments tels que la Rilatine. Elle a souligné que la consommation importante de telles substances chez les jeunes posait question.

Etant donné que la Belgique est située dans le haut du classement en ce qui concerne par ailleurs la consommation d'autres psychotropes tels que des anti-dépresseurs et des somnifères, la ministre a organisé jeudi une table-ronde avec des représentants du monde médical et de l'Inami.

Il a été convenu d'élaborer un plan de lutte contre la surconsommation de telles substances. Cela nécessitera d'entendre également des pédo-psychiatres, des gériatres, des neurologues, des pharmaciens, et des responsables d'hôpitaux ainsi que de maisons de repos, a précisé la Ministre.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK