Pour Karel De Gucht (Open Vld), Theo Francken doit démissionner

"Dans une démocratie digne de ce nom, les politiques doivent assumer les conséquences", a déclaré De Gucht.
"Dans une démocratie digne de ce nom, les politiques doivent assumer les conséquences", a déclaré De Gucht. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'ancien ministre des Affaires étrangères et commissaire européen Karel De Gucht (Open Vld) estime que le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration doit présenter sa démission, rapporte Het Laatste Nieuws ce vendredi, dans la foulée des informations relatives au mauvais traitement de Soudanais après leur expulsion vers leur pays.

"Francken a été informé à l'avance de ce risque (...). Lui et son gouvernement sont responsables de ce qui s'est passé à Khartoum. Dans une démocratie digne de ce nom, les politiques doivent assumer les conséquences. Francken ne peut plus demeurer secrétaire d'État. Il est politiquement, idéologiquement et humainement inapte à cela", selon Karel De Gucht qui se tourne vers sa formation, l'Open Vld. "Un parti libéral digne de ce nom ne peut pas laisser passer cela."

Dans De Morgen, les Nations unies pointent aussi du doigt Theo Francken. "Non, nous ne savions pas ce qu'il se passait avec les Soudanais", affirme Vanessa Saenen du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR). Theo Francken avait affirmé que les Nations unies "dès le premier jour" étaient impliquées dans le rapatriement.

A son arrivée au 16 rue de la Loi, le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo a toutefois déclaré  qu'une démission de M. Francken n'était pas à l'ordre du jour. Un avis partagé par Kris Peeters (CD&V), le ministre de l'Emploi, interrogé par la chaîne flamande VTM.

>>> A lire aussi: aucun membre du gouvernement ne réclame la démission de Theo Francken

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK