Pour Joëlle Milquet, la N-VA doit changer d'attitude

RTBF
RTBF - © RTBF

Les trois partis francophones restent tout à fait disponibles pour un accord équilibré mais il faut un changement d'attitude de la N-VA, qui doit faire preuve de respect vis-à-vis des francophones et de leurs attentes, a affirmé la présidente du cdH Joëlle Milquet.

La N-VA doit aussi respecter les règles classiques d'une négociation, les codes, les conventions, ajoute Joëlle Milquet samedi dans Le Soir. Le parti de Bart De Wever doit aussi prouver qu'il a une réelle volonté d'aboutir et de réaliser un compromis, poursuit-elle."Ce qui s'est passé lundi (lorsque Bart De Wever a mis un terme aux négociations sous la forme qu'elles avaient, NDLR) a marqué nos esprits. Nous attendons un changement d'attitude radical, fondamental dans le chef de la N-VA. Le Far West, c'est fini", commente la présidente des démocrates-humanistes.

"M. De Wever a dit qu'il voulait un changement de méthode dans les négociations ? Eh bien moi - et c'est vrai pour les trois partis francophones - je dis qu'il faut un changement de comportement", conclut Joëlle Milquet.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK