Port du voile: "Il n’y a pas de discordance au sein du gouvernement", répond Alexander De Croo

Alexander De Croo, est revenu s’expliquer devant les députés sur la désignation d’Ihsan Haouach comme commissaire du gouvernement, une décision "collective", selon lui. Une affirmation contredite par le ministre MR David Clarinval, qui a tweeté qu’il s’y était opposé en kern, le conseil des ministres restreint, et par un tweet également du président du MR, Georges-Louis Bouchez, qui a estimé que le MR avait clairement exprimé son opposition à cette désignation.

Alexander De Croo a donc répondu devant la Chambre en soirée : "J’estime qu’il y a peu d’explications à donner. Le dossier a été discuté en kern, comme je l’ai dit cet après-midi. Quand le kern discute, il y a deux options : soit la décision est maintenue, soit des initiatives sont prises pour la modifier. Il n’y a pas eu de proposition de révision de la décision. Donc il n’y a pas d’opposition entre mes déclarations et celle du ministre. Il n’y a pas de discordance au sein du gouvernement".

Le chef de groupe de la N-VA, Peter De Roover, avait déposé une motion jeudi en séance plénière de la Chambre pour demander au Premier ministre de revenir s’expliquer en soirée. D’autres groupes de l’opposition (Vlaams Belang et cdH) ont soutenu la demande.

La courte réponse du Premier ministre n'a guère convaincu l'opposition. "Votre gouvernement commence à ressembler à un bordel politique", a lancé le chef de groupe N-VA, tandis que Catherine Fonck s'en prenait à "l'hypocrisie" et à la "manipulation" du MR. "Ca ne grandit pas la politique", a-t-elle poursuivi.

Aucun député de la majorité n'a pris la parole. Sur Twitter, Georges-Louis Bouchez a précisé ses propos. "Comme l'arrêté royal de désignation d'une femme portant un signe convictionnel a déjà été adopté par la secrétaire d'État sans concertation avec le gouvernement, nous aurions besoin d'une unanimité pour faire adopter un nouvel arrêté royal qui désigne une autre personne. Nous n'avons pas cette unanimité", a-t-il souligné.

Le MR opposé à la désignation

Le Premier ministre, Alexander De Croo, avait défendu jeudi après-midi devant la Chambre la désignation d’Ihsane Haouach en tant que commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le fait que Mme Haouach porte le voile avait suscité, mardi, la réaction du MR.

En réponse, le Premier ministre Alexander De Croo a souligné que lors du kern (conseil des ministres restreint), ce jeudi matin, "aucun parti de la majorité n’a remis en cause la nomination d’une commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes".

Suite à cette réponse du Premier ministre, le Président du MR, Georges-Louis Bouchez a publié un nouveau tweet. "La désignation d’une personne portant un signe convictionnel comme commissaire du begov a été faite sans l’accord du @MR_officiel qui a manifesté sa désapprobation par tous les canaux possibles", a-t-il écrit. "Au Parlement et kern", a-t-il ajouté dans un autre tweet.

Le ministre MR David Clarinval a également tweeté, affirmant qu’il s’était bien opposé à cette désignation en kern.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK