Baromètre RTBF - La Libre: De Wever, Michel et Di Rupo les plus populaires

Popularité: Bart De Wever, Charles Michel et Elio Di Rupo en tête
5 images
Popularité: Bart De Wever, Charles Michel et Elio Di Rupo en tête - © Tous droits réservés

Suite de notre baromètre politique RTBF - La Libre - Dedicated avec la popularité des personnalités politiques de notre pays.

Bart De Wever redevient premier en Flandre

En Flandre, Bart De Wever, le président de la NV-A, redevient premier avec 28%. Il devance Theo Francken, le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, qui fait lui une entrée plutôt remarquée dans ce classement à la deuxième position (27%). Troisième, super Maggie De Block (OpenVLD) n'est plus et perd encore des plumes. Avec 26%, la tendance est clairement à la baisse. A noter que Kris Peeters (Cd&V) se retrouve quatrième avec 26%, il était encore premier en décembre 2016 . En cinquième position, c'est Charles Michel, le Premier ministre. Pour lui, c'est le statut quo (24%).

Les libéraux devant à Bruxelles

Charles Michel reste premier avec 29% dans la région bruxelloise. Il est suivi de Didier Reynders (25%) et sur la troisième marche arrive Olivier Maingain (Défi) avec 23%. Une troisième place qui s'explique par le fait que Maggie De Block (22%) et Jan Jambon (22%) perdent tous deux quelques points. A noter dans ce top des personnalités à Bruxelles, la percée de Raoul Hedebouw (PTB) qui passe de la 56ème place, il y a un an, à la quatorzième aujourd'hui. Quant à Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois, il ne pointe qu'à la 22ème place (8%).

Elio, toujours premier en Wallonie

Elio Di Rupo reste la personnalité la plus plébiscitée en Wallonie avec 30%, mais le président du parti socialiste perd des points à chaque sondage. Derrière lui Charles Michel est deuxième (23%), au coude à coude avec Raoul Hedebouw. Le porte-parole du PTB est en grande forme avec 22%. Un podium qui n'a pas changé en six mois. 

Dans ce top 5 wallon, on retrouve cependant des personnalités politiques qui étonnent. François Bellot (MR), le ministre fédéral de la Mobilité est quatrième avec 20%, devant Jan Jambon (20%) et Didier Reynders (20%) et bien devant Paul Magnette (PS), le ministre-président wallon qui n'est que neuvième (18%).

Ce sondage a été effectué par Internet, du jeudi 16 au lundi 20 mars 2017, sur un échantillon strictement représentatif de 2 898 électeurs belges. Les enquêtes ont été réalisées dans chacune des trois régions de Belgique: 1 038 en Flandre, 914 à Bruxelles (19 communes) et 946 en Wallonie

La sélection des répondants a été réalisée par Internet dans le respect de quotas sur les principaux critères sociodémographiques (provinces sexe, âge, actifs/non-actifs, …) et répartie de façon représentative entre les provinces de Flandre et de Wallonie, et entre communes pour la Région Bruxelles-Capitale.

La marge d’erreur maximale (c’est-à-dire pour des fréquences observées proches de 50%) est de ± 3,0 % sur l’échantillon de Flandre, de ± 3,2 % sur ceux de Wallonie et de Bruxelles , et de ± 1,8 % sur l’échantillon total pondéré (national).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK