Pollution à Zwijndrecht: le Parlement flamand ouvre une commission d'enquête

Le Parlement flamand met sur pied une commission d'enquête sur la pollution au PFOS liée à l'usine 3M qui s'est répandue à Zwijndrecht en province d'Anvers.

La ministre flamande de l'Environnement, Zuhal Demir (N-VA), a demandé la semaine passée la constitution d'une telle commission. L'opposition a en fin de compte pris l'initiative.

Les partis de la majorité ne parvenaient pas à s'entendre initialement mais l'Open Vld a finalement cédé. Entre temps, toutes les parties sont désormais en faveur de cette commission.

La commission d'enquête va surtout se pencher sur l'historique du dossier, et le gouvernement flamand se chargera des étapes à suivre pour protéger la population.

L'ampleur de la pollution industrielle à Zwijndrecht est apparue à la suite de travaux d'infrastructure dans le cadre du chantier de l'Oosterweel. Elle suscite depuis plusieurs jours des remous au sein du gouvernement flamand.


►►► A lire aussi : Pollution au PFOS en Flandre : un scandale nocif pour les habitants (et les autorités)


Mercredi soir aussi, l'AFSCA a annoncé enquêter sur les implications potentielles de la pollution au PFOS - de l'acide perfluorooctanesulfonique classé comme perturbateur endocrinien et polluant organique persistant - sur les produits alimentaires de la zone affectée. Un porte-parole de l'agence s'est exprimé en ce sens lors d'une séance du conseil communal de Zwijndrecht dédiée au sujet.

Le comité scientifique de l'AFSCA se réunira la semaine prochaine pour évaluer ce qui doit être fait des produits issus des périmètres concernés et destinés à la vente.

Le gouvernement flamand déconseille d'ores et déjà aux particuliers de consommer les légumes produits et oeufs récoltés dans le kilomètre et demi qui entoure la zone concernée. 

Les avis sont moins stricts pour les périmètres au-delà de cet espace. Mais les agriculteurs professionnels ne sont pas encore fixés sur leur sort.

 

Sujet JT 15/06/2021:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK