Policiers blessés à la manifestation: un mail de la CGSP fait polémique

Policiers blessés à la manifestation: un mail de la CGSP fait polémique
Policiers blessés à la manifestation: un mail de la CGSP fait polémique - © Tous droits réservés

Près de deux semaines après la manifestation nationale du 6 novembre, les débordements survenus continuent de faire du bruit. Cette fois, c'est un mail échangé la veille de la manifestation entre les plus hautes instances de l'organisation syndicale CGSP qui fait polémique. L'organisation y demande à ses membres manifestant ce jour-là de traiter avec "respect" les policiers appartenant au même syndicat. Le chef du groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme, réclame que ce mail soit ajouté au dossier concernant les incidents survenus à la manifestation, rapporte La Dernière Heure mardi.

Le mail précise que les policiers appartenant au syndicat "porteront un brassard noir en signe de solidarité".

"Cela mérite de s'interroger sur le fait qu'on veut ainsi protéger certains policiers par un signe distinctif. Avec Philippe Pivin (député fédéral MR), nous étudions également la piste d'une sollicitation du Comité permanent de contrôle des services de police (comité P)", affirme Denis Ducarme. "D'autant plus que l'objet du mail s'intitulait "Danger manifestation". Cela faisait donc clairement référence à d'éventuels débordements", ajoute le libéral.

Pour rappel, outre 13 arrestations effectuées le jour de la manifestation, la cellule judiciaire mise en place pour identifier les casseurs a permis d'en identifier une quinzaine dont une majorité de dockers et d'autres personnes provenant des milieux d'extrême gauche et/ou anarchistes, si l'on en croit le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK