Plus de radars et de flashes sur la route ce mardi

Ce mardi, pendant 24 h, la police contrôle la vitesse. Une opération menée avec la volonté de modifier le comportement des conducteurs. 

12e opération

Jusqu’à ce mercredi 6 heures du matin, encore un peu plus souvent que d’habitude, la vitesse est contrôlée de près. C’est la 12ème fois que la police organise ce "marathon de la vitesse". Et cela a un effet, explique le commissaire Olivier Quisquater: "D’édition en édition, le pourcentage de personnes qui se font flasher diminue. C’est donc que les gens font attention et lèvent le pied."

Utile ? 

Les marathons-vitesse se multiplient en Belgique. Lors de la dernière opération, en avril dernier, plus d’un million de conducteurs ont été contrôlés. Un peu moins de 3% ont été pincés et sanctionnés. Un chiffre qui n’évolue guère. "Des irréductibles difficiles à conscientiser", admet le commissaire qui se réjouit que la grande masse entende tout de même le message.
En moyenne, à chaque opération, outre les PV classiques, 80 permis sont régulièrement retirés pendant ce marathon qui se tient désormais 2 fois/an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK