Plus de 5 millions de Belges consentent l'échange électronique de leurs données médicales

Plus de 5 millions de Belges consentent l'échange électronique de leurs données médicales
Plus de 5 millions de Belges consentent l'échange électronique de leurs données médicales - © Tous droits réservés

Plus de 5 millions de Belges ont jusqu'à présent donné leur consentement pour l'échange électronique sécurisé de leurs données médicales entre prestataires de soins, contre 35 000 fin 2014, 600 000 début 2015 et 2,4 millions un an plus tard, annonce vendredi la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, dans un communiqué.

En date de vendredi, 5 028 836 consentements exactement étaient enregistrés, précise la ministre De Block (Open Vld) sur la base de chiffres émanant de la plateforme eHealth.

"En tant que patient, on a tout intérêt à ce qu'un prestataire de soins ait accès aux informations pertinentes les plus récentes du dossier médical. Ainsi, on a la certitude qu'il a bien accès à toutes les données nécessaires permettant d'établir rapidement le bon diagnostic, même si c'est toute la première fois qu'il nous examine", rappelle Maggie De Block à ce sujet.

"Fin 2014, personne n'aurait pu ou osé s'imaginer que deux ans plus tard, près de la moitié des Belges auraient donné leur consentement éclairé", se félicite la ministre.

Les patients qui désirent donner leur consentement éclairé peuvent le faire via le site web www.patientconsent.be. Ils peuvent aussi le faire par le biais de leur médecin traitant, leur pharmacien ou un autre prestataire, leur mutualité ou au service d'admission de l'hôpital.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK