Plus de 450 militaires belges engagés à l'automne dans un vaste exercice de l'Otan

L'armée belge engagera quelque 450 personnes, issues de ses quatre composantes, a indiqué un porte-parole militaire à l'agence Belga.
L'armée belge engagera quelque 450 personnes, issues de ses quatre composantes, a indiqué un porte-parole militaire à l'agence Belga. - © ERIC LALMAND - BELGA

Plus de 450 militaires belges participeront cet automne au plus grand exercice militaire organisé ces dernières années par l'Otan, "Trident Juncture 2018" (TJ18), qui se déroulera en Norvège et alentours, a-t-on appris mardi de sources militaires.

Selon l'Otan, "Trident Juncture" rassemblera quelque 40.000 participants de plus de 30 pays - les 29 membres de l'Alliance atlantique ainsi que la Finlande et la Suède, pays partenaires - en octobre et en novembre prochains. Cet exercice sera fondé sur un scénario "de type article 5" - c'est à dire le principe d'une riposte collective en cas d'attaque. L'armée belge y engagera quelque 450 personnes, issues de ses quatre composantes, a indiqué un porte-parole militaire à l'agence Belga.

La plus importante contribution belge sera fournie par la Marine, qui y engagera sa frégate F931 Louise-Marie et son équipage de quelque 150 personnes ainsi que le navire de commandement et de soutien logistique A960 Godetia (environ 90 marins). Ces deux bâtiments doivent opérer en mer de Norvège, selon la Marine. La composante Air déploiera pour sa part cinq chasseurs F-16 à Romanievi (nord de la Finlande). Ils seront mis en oeuvre par quelque 80 personnes. Quant à la composante Terre, elle participera avec plusieurs petits détachements - soit près de 90 personnes - dont le plus important proviendra du bataillon d'artillerie de Brasschaat, au nord d'Anvers. La composante médicale enverra enfin une vingtaine de spécialistes.

La plupart des unités engagées dans "Trident Juncture" seront affectées en 2019 à la force de réaction très réactive de l'Alliance, la "Very High Readiness Joint Task Force" (VJTF). La Bundeswehr (armée allemande) projette de participer avec quelque 8000 hommes et plus de 2000 véhicules dont une centaine de chars à TJ18. La précédente édition de cet exercice remonte à 2015. Elle avait rassemblé 36.000 hommes d'une trentaine de nationalités répartis sur l'Italie, l'Espagne, le Portugal et les eaux avoisinantes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK