Plainte de la FWB contre deux ASBL pour détournement de fonds publics

Plainte de la FWB contre deux ASBL pour détournement de millions d'euros de fonds publics
Plainte de la FWB contre deux ASBL pour détournement de millions d'euros de fonds publics - © Tous droits réservés

De l'argent public dédié à l'aide à la jeunesse pourrait avoir été détourné par deux ASBL. 

Il s’agit de l'ex-ASBL " Domaine de Beauplateau" à Sainte-Ode, qui accueillait, jusqu'en 2016, des jeunes dont les parents ne pouvaient plus assurer la garde et de l’ASBL " La Sonatine ", à Bruxelles, un service d’accompagnement socio-éducatif.  

C'est un dossier  qui remonte à plusieurs années, mais selon le député  wallon PS, Mourad Sahli , il  pourrait s'agir de  l’une des plus importantes affaires de détournement de fonds publics dans le monde associatif.  

Le député  vient d’ailleurs  d'interpeller à ce sujet,  la ministre de l'aide à la jeunesse, Valérie Glatigny.

La ministre nous a confirmé qu'une plainte avait été déposée en 2018 par son prédécesseur Rachid Madrane. " Il y a des  suspicions de détournements de fonds vers des sociétés qui n'ont pas pour objet l'aide à la jeunesse.  Il est donc évidemment très important que la lumière soit faite . La procédure judiciaire est en cours ", explique la ministre Glatigny.

Plusieurs sociétés  auraient  donc été créées grâce à l’utilisation des subventions normalement dédiées à l’aide à la jeunesse. Mais pendant ce temps,  les dettes des ASBL  se sont accumulées.  Des cotisations ONSS n’auraient pas été payées. "  Il est encore trop top pour s’exprimer sur des  montants exacts, mais c’est clair que le montant des dettes accumulées est important " , ajoute Valérie Glatigny. Le 5 juin dernier, le conseil de la Fédération Wallonie-Bruxelles a sollicité un nouvel accès au dossier. 

Les ASBL réagissent et contestent 

Rappelons que depuis  2016, l'ASBL " Domaine de Beauplateau" est en liquidation. Dans un communiqué, le dernier directeur en fonction de cette ASBL  réagit. " J'apprends avec stupéfaction que des plaintes portant sur d'éventuels détournements de fonds publics seraient à l'instruction et ce, malgré que cette ASBL  soit en liquidation depuis février 2016, c'est la première fois que cette information s'officialise. Après un contact avec le liquidateur, cette information n'était pas encore portée à sa connaissance". 

L'ancien directeur estime que les propos du député Mourad Sahli " apparaissent manifestement par méconnaissance du dossier et donc par conséquence, deviennent diffamatoires.

Réactions aussi du côté de l’asbl " la Sonatine ",  qui parle  d’allégations mensongères et  d’accusations fondées sur des informations erronées et instrumentalisées.  " Concernant notre situation à l’égard de l’ONSS, il apparait que les informations sont fausses puisque notre asbl est en ordre de cotisation à l’égard de l’ONSS "  , explique " La Sonatine " , joignant une attestation de l'ONSS,  dans un communiqué . L’ASBL ajoutant de ne pas avoir été informée des plaintes qui auraient été déposées à son encontre.

Ne pas confondre "Domaine de Beauplateau" et "AJ de Beauplateau"

Enfin, dans un autre communiqué,  l’ASBL "AJ Beauplateau"   tient à clarifier qu’elle n’est en rien liée avec les affaires dont l’article fait mention. 
L’ASBL "AJ Beauplateau" a été créée dans le cadre du projet d’accueil de MENA (Mineurs Etrangers Non Accompagnés) et d'une  convention conclue entre FEDASIL et le secteur de l’Aide à la Jeunesse. 
Ce projet a été initié à la suite de la libération des infrastructures par l’ASBL  "Domaine de Beauplateau" en 2016. 
L'ASBL "AJ Beauplateau" déplore l’amalgame qui est fait par le Député Mourad Sahli, et dénonce "une volonté de nuire à un projet qui n’est lié en rien avec le passé de l’ASBL Domaine de Beauplateau".

 

 

 

 

 

 


 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK