Pierre-Yves Jeholet veut supprimer la Fédération Wallonie-Bruxelles

Pierre-Yves Jeholet, chef du groupe MR au parlement de Wallonie, veut une Belgique à quatre régions et un Etat fédéral
Pierre-Yves Jeholet, chef du groupe MR au parlement de Wallonie, veut une Belgique à quatre régions et un Etat fédéral - © SOPHIE KIP - BELGA

Pierre-Yves Jeholet, chef du groupe MR au parlement wallon ne veut plus de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Interrogé ce vendredi par Bertrand Henne dans Matin première, il a exprimé son souhait de défendre une Belgique à quatre régions et un État fédéral. Selon lui, "le pouvoir doit émaner des régions. Je pense qu’à un moment donné la sixième réforme de l’État responsabilise les régions. C’est dans un souci de simplifications et de pragmatisme. Je pense qu’il y a une illisibilité dans le paysage institutionnel francophone que ce soit pour les citoyens, pour les entreprises ou les investisseurs étrangers."

Trop de structures

Le chef de groupe estime qu’il y a trop de structures et qu’elles sont redondantes voir parfois concurrentes. Il pose ainsi la question de l’utilité de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de son parlement. Selon lui, "on doit aller vers un pouvoir, une autonomie consacrée aux régions." Mais si nous disions adieu à cette Fédération, ses compétences seraient transférées aux régions. Une idée qui plait à Pierre-Yves Jeholet.

De l’autonomie mais de la coopération

Bien qu’il préconise une autonomie de gestion pour chaque région, il souhaite les voir collaborer. Pour l’enseignement par exemple, "on pourrait très bien avoir un accord de coopération avec un statut de professeur identique, avec un programme identique" explique Pierre-Yves Jeholet. La position qu’il prend ici est personnelle dit-il, mais il pense que "beaucoup de personnes aux parti adhèrent à ce fait régional, qu’ils soient Bruxellois ou Wallons. On doit oser le débat." Il défend l’idée que de toutes manières, Bruxellois et Wallons n’ont pas la même vision des choses : "On voit par rapport aux problématiques qu’on a des sensibilités totalement différentes entre Bruxellois et Wallons."

"Il y a un problème de cumul et de conflit d’intérêts"

Pierre-Yves Jeholet est aussi revenu sur l’éternel débat concernant le cumul entre bourgmestre et ministre régional. Il affirme avoir déposé une proposition de décret pour l’interdire. "Je pense qu’il y a un problème de cumul et de conflit d’intérêts quand on sait les mannes financières dont les communes bénéficient de la part de la Région wallonne." Il estime incongrue, l’idée qu’un ministre d'un gouvernement régional puisse octroyer des fonds à une commune qu'il gère lui-même en tant que bourgmestre. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK