Pierre-Yves Jeholet (MR): "Je plaide pour des mesures d'assouplissement raisonnables"

Pierre-Yves Jeholet (MR): "Je plaide pour des mesures d'assouplissement raisonnables"
Pierre-Yves Jeholet (MR): "Je plaide pour des mesures d'assouplissement raisonnables" - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

A quatre jours du prochain de Comité de concertation (Codeco) qui doit refaire le point sur les mesures sanitaires face à la pandémie, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet (MR), qui siège au Codeco, prône ce lundi l'adoption de "mesures d'assouplissement raisonnables" vendredi.

"Il faut rendre de la liberté à nos concitoyens et avoir des assouplissements progressifs dans l'ensemble des secteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles", a-t-il dit en commission du Parlement où il était interrogé par Matthieu Daele (Ecolo) et Jean-Pierre Kerckhofs (PTB).

Le ministre-président estime que les étudiants du supérieur doivent retrouver leurs auditoires au plus tard le 15 mars. Dans l'enseignement obligatoire, il souhaite que les élèves du secondaire retrouvent un enseignement à 100% en présentiel après les vacances de Pâques. Il veut aussi une évaluation pour les limitations appliquées aux activités extrascolaires et plaide également pour des perspectives d'assouplissement pour les secteurs culturels et sportifs.

Tout en jugeant important de ne pas anéantir à rien les efforts consentis par les Belges, il estime qu'on ne "peut plus rester sourd à ce que ressent la population", pointant les dégâts en matière de santé mentale. Dimanche, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a) avait toutefois laissé entendre qu'il ne fallait pas s'attendre à des assouplissements vendredi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK