Philippe Close condamne les propos antisémites tenus lors de la manif pro-palestinienne de dimanche

Manif pro-palestinienne: il y aura enquête sur les propos antisémites intolérables- Close
Manif pro-palestinienne: il y aura enquête sur les propos antisémites intolérables- Close - © Tous droits réservés

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), a fermement condamné lundi les appels à la haine et les propos antisémites tenus dimanche dans le cadre d'une manifestation pro-palestinienne organisée à Bruxelles.

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) avait réagi, plus tôt dans la journée, lundi, contre des slogans scandés lors de cette manifestation contre l'annexion de territoires palestiniens. Le comité a notamment dénoncé "des appels à la guerre contre les juifs dans les rues de Bruxelles".

Il s'est dit scandalisé, notamment par le fait qu'un groupe de manifestants ait crié "Khaybar, khaybar, Ya ya'ud, jaysh Muhammad sawfa ya'ud" ("Khaybar, Khaybar ô juifs, l'armée de Mahomet reviendra"). Ce slogan fait référence à une bataille qui a opposé les premiers musulmans et les juifs au VIIe siècle.

Le CCOJB a notamment rappelé que la phrase a donné lieu à une condamnation pénale, confirmée en appel, pour des faits similaires qui s'étaient déroulés à Anvers en 2014.

"Il apparaît que durant la manifestation qui s'est tenue dimanche à Bruxelles, des individus aient profité de ce rassemblement pour appeler ouvertement à la haine en scandant des propos antisémites. De tels propos sont intolérables et ne reflètent en rien l'esprit de notre capitale où 184 nationalités se côtoient tous les jours. En tant que bourgmestre, je condamne fermement ce type de dérapages. J'ai demandé à polbru d'enquêter sur ces incidents qui n'ont pas leur place à Bruxelles", a affirmé Philippe Close lundi en fin de journée.

Reportage sur la manifestation de ce dimanche 28 juin:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK