Philippe Close abandonne son mandat de parlementaire pour être "un bourgmestre à temps plein"

Le collège des échevins au complet pour présenter le futur bourgmestre de Bruxelles.
2 images
Le collège des échevins au complet pour présenter le futur bourgmestre de Bruxelles. - © Véronique Fievet RTBF

Après les longues discussions nocturnes qui ont repris ce vendredi matin au sein de la majorité socialiste-libérale de la Ville de Bruxelles, puis la désignation du nouveau bourgmestre Philippe Close peu avant 13H, une conférence de presse a réuni tout le collège des échevins pour présenter le nouveau candidat bourgmestre de Bruxelles. Et Yvan Mayeur ne sera pas échevin de l'équipe reconstituée.

En présence de tous les échevins de la ville de Bruxelles, l’échevin Alain Courtois a présenté Philippe Close à la candidature au poste de Bourgmestre. "Une décision prise à l’unanimité ". Mais sans le sp.a qui a quitté la majorité.

Je ne crois pas aux hommes providentiels

Philippe Close a ensuite expliqué que ces dernières 24H ont été "très éprouvantes". Il dit avoir une pensée pour le personnel de la commune, mais aussi pour Yvan Mayeur, "une personne exceptionnelle" dont il partage les idées.  "Ce que nous nous sommes évertués à faire pendant ces quelques heures, c’est réaffirmer les liens entre nous. Je crois à la volonté d’un projet de ville, pas aux hommes providentiels."

L’émotion dans la voix, Alain Courtois a, lui aussi, insisté sur la difficulté à traverser les dernières heures. "La journée d’hier n’a pas été facile. Nous avons été meurtris et touchés. L’amitié et l’humain sont des choses auxquelles je tiens particulièrement. Je veux dire à propos d’Yvan Mayeur que personnellement cela m’a beaucoup touché." Il précise que durant les discussions de la nuit, il n’a jamais été question d’un poste d’échevin proposé à l’ancien bourgmestre.

Le piétonnier reste une priorité

Pour Alain Courtois, la présentation du nouveau candidat bourgmestre dans la salle des mariages est symbolique. "Nous voulons la continuité de ce que nous faisons depuis 2012. Particulièrement dans le dynamisme de la ville."  Et ce projet de ville passe par le "renouveau économique" qui passe par le projet du piétonnier. "Nous irons encore davantage vers ceux qui porteront ce projet d’avenir. Nous continuerons aussi en matière de sécurité pour quel les Bruxellois se sentent bien chez eux et que les touristes puissent se rendre à Bruxelles en disant partout que c’est une ville agréable à vivre."

L’échevine libérale flamande Els Ampe a insisté sur la nécessité de rendre la confiance à la population. "Nous devons être un exemple. Bruxelles est un lieu de rencontre et pas une île."  Elle a encore précisé qu’un cadastre des mandats sera réalisé pour montrer que les échevins n’ont rien à cacher.  Vu le départ du sp.a de la majorité, l’équipe se composera d’un échevin de moins.

Enfin, Philippe Close précise qu’il ne conservera de ces mandats que ceux qui sont liés à celui de Bourgmestre. Il abandonne son mandat de parlementaire bruxellois et, donc de chef de groupe.

La décision d'Yvan Mayeur de quitter ses fonctions prendra effet le 26 juin, date de la prochaine séance du conseil communal. La dernière avant les vacances d'été.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK