Peste porcine: les manœuvres à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre dans le camp militaire de Lagland

Peste porcine: les manœuvres à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre dans le camp militaire de Lagland
Peste porcine: les manœuvres à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre dans le camp militaire de Lagland - © ISOPIX

Les manœuvres et entraînements sont à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre dans le camp militaire de Lagland, situé dans le périmètre de sécurité établi par les autorités après la découverte de cadavres de sangliers contaminés par la peste porcine africaine, dans la province de Luxembourg. "Les entraînements sont déplacés vers d'autres camps", affirme dimanche le commandant de la composante Terre, Marc Thys.

>>> À lire aussi : La peste porcine importée par des militaires?

Les manœuvres sont à l'arrêt depuis plusieurs semaines. "Nous suivons les règles définies par les autorités wallonnes", poursuit le commandant. Il ajoute que les activités pourraient être suspendues jusqu'au Nouvel An. Selon la Défense, le matériel est en cours de décontamination. Jusqu'à présent, trois cadavres de sangliers ont été découverts dans l'enceinte du camp militaire de Lagland, situé près d'Arlon, mais un seul a été testé positif au virus de la peste porcine africaine.

Le camp a pour mission d'offrir une infrastructure d'entraînement aux troupes de combat et de reconnaissance. La reprise des activités dépendra "des directives de la Région wallonne", a ajouté Marc Thys.

Sujet JT du 6/10/2018: au moins deux sangliers positifs dans le camp militaire de Lagland

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK