Peste porcine africaine: des sangliers infectés pourraient avoir franchi la frontière française

"Deux cas de sangliers positifs à la peste porcine africaine ont été détectés entre Meix et Sommethonne", à quelques centaines de mètres de la frontière française, confirme le ministre wallon de l’agriculture René Collin. C'est donc en dehors de la zone tampon. Celle-ci va donc être étendue sur une partie de la zone d'observation renforcée, au sud-ouest. Une réunion avec les autorités françaises est prévue ce jeudi.

Des sangliers infectés en France ?

Le bourgmestre de Meix, Pascal François, affirme que les sangliers ont été trouvés par des chasseurs. Sur 8 sangliers, quatre ont été tués et les quatre autres ont pris la fuite vers la France. Parmi les sangliers tués, deux ont été contrôlés positifs à la PPA. La crainte que les sangliers ayant pris la fuite vers la France soient infectés est donc fondée. 

 

Une clôture allait être installée

C'est justement dans cette zone qu'une clôture devait être installée cette semaine pour éviter la propagation du virus en France. Cette découverte confirme la forte progression observée du virus vers l’ouest. "Le virus de la peste porcine africaine avance de deux kilomètres par mois", expliquait alors René Collin. Au total, 296 sangliers positifs à la maladie ont été détectés jusqu'à maintenant. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK