Perquisitions dans le milieu de la drogue à Malines: neuf mandats d'arrêt

La police de Malines a effectué lundi douze perquisitions simultanées dans le cadre d'une vaste enquête sur le milieu de la drogue. Onze personnes ont été interpellées et neuf placées sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction.

De la drogue, des voitures et de l'argent ont été saisis, ont indiqué mardi la police et le parquet.

Les perquisitions s'inscrivaient dans le cadre d'une vaste enquête sur une bande criminelle suspectée de trafic de drogue et de blanchiment de l'argent qu'elle en tire. Soixante-cinq policiers ont pris part à l'action.

L'enquête, qui dure depuis six mois, montre que la bande s'approvisionnait aux Pays-Bas puis répartissait la drogue dans la région de Malines via des petits dealers et des consommateurs.

Lors des perquisitions aux domiciles des suspects, dans un établissement Horeca et un lieu de stockage présumé, la police a saisi 17 voitures, 105 téléphones mobiles, 115 000 euros d'argent liquide et 400 grammes de cocaïne.

Onze personnes ont été interpellées, dont neuf ont été placées sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Les suspects ont entre 20 et 46 ans et sont originaires de la région. La plupart étaient déjà connus de la police et du parquet.

Selon le parquet, il s'agit d'un coup dur pour le milieu de la drogue malinois. L'enquête se poursuit, notamment afin de saisir le maximum de revenus et de bénéfices de ces activités criminelles.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK