Pédophilie: des enquêteurs et un prêtre menacés de mort

RTBF
RTBF - © RTBF

Le parquet de Bruxelles a reçu jeudi une lettre anonyme de menaces de mort visant les enquêteurs du dossier relatifs aux abus sexuels commis dans le cadre d'une relation pastorale. Le prêtre à la retraite, Rik Devillé, est également visé par ces menaces.

C'est ce prêtre à la retraite qui a transmis à la justice une série de dossiers relatifs à des abus sexuels, et qui a donc également reçu des menaces il y a deux jours par téléphone d'un homme qui lui a annoncé sa mort prochaine par balles, peut-on lire vendredi dans les journaux flamands Het Nieuwsblad et De Standaard.

La justice prend ces menaces très au sérieux, tout en pousuivant l'enquête. Vendredi, Peter Adriaenssens sera à nouveau entendu, probablement sur le rôle qu'aurait pu jouer le cardinal Danneels en vue d'étouffer des affaires. Dans le milieu judiciaire, l'audition prochaine du cardinal semble "logique". Personne n'a toutefois encore été inculpé dans ce dossier.

Selon la presse, les évêques ont demandé à la justice de ne récupérer les dossiers que sous scellé. "Si les dossiers sont scellés, alors nous pouvons garantir la vie privée des victimes jusqu'à la reprise du travail éventuellement par une nouvelle commission", a déclaré Geert Lesage, porte-parole de la Conférence épiscopale.

Pendant ce temps, des centaines de médecins ont signé une pétition pour protester contre l'ingérence de la justice dans les dossiers de la commission Adriaenssens. Ils s'inquiètent de la rupture de confiance provoquée par les perquisitions.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK