Paul Magnette anticipe "son" décret anti-cumul et renonce à présider le conseil communal de Charleroi

Paul Magnette anticipe le décret. Il ne présidera plus le conseil communal de Charleroi.
Paul Magnette anticipe le décret. Il ne présidera plus le conseil communal de Charleroi. - © BRUNO FAHY - BELGA

Le ministre-président de la Région wallonne, Paul Magnette, a annoncé mardi qu'il ne présiderait plus désormais le conseil communal de Charleroi. Il deviendra chef de groupe PS de ce conseil, comme il l'avait annoncé en interview à la RTBF la semaine dernière, en marge des mesures de bonne gouvernance prises en réaction à l'affaire Publifin.

M. Magnette a précisé qu'il a décidé d'anticiper l'entrée en vigueur du décret qui interdit à un ministre de présider un conseil communal, comme il le fait à Charleroi.

Il sera désormais chef de de groupe PS dans ce même conseil, siégeant comme conseiller communal, a expliqué M. Magnette.

D'autre part et en accord avec les deux autres groupes (MR et cdH) de la majorité, la candidature du conseiller communal PS Gaëtan Bangisa sera proposée à la fonction de président du conseil lors de sa prochaine réunion.

Depuis son accession à la présidence du gouvernement wallon en juillet 2014, M. Magnette avait continué à présider les réunions du conseil communal de Charleroi, Françoise Daspremont en exerçant les fonctions d'échevine déléguée qui resteront les siennes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK