Pas de soirée de lancement pour Médor

Pas de soirée de lancement pour Médor
Pas de soirée de lancement pour Médor - © ERIC LALMAND - BELGA

Le centre de Bruxelles est particulièrement perturbé par le relèvement du niveau d'alerte de la menace terroriste, passé à 4 dans la capitale. Au vu de ces conditions peu propices à l'organisation d'une fête, le magazine Médor a décidé de reporter sa soirée de lancement. Une nouvelle date devrait être proposée à la suite de l'audience du tribunal de Namur, prévue ce mardi.

Interdit de publication

Le tribunal de première instance de Namur a interdit provisoirement, mercredi, au nouveau magazine trimestriel d'enquêtes et de récits Médor de poursuivre la diffusion d'un article consacré à Mithra, après une requête unilatérale en référé introduite par la société pharmaceutique liégeoise.

A la suite de cette requête, la justice namuroise a interdit provisoirement à Médor "de publier et de diffuser (en ce compris de maintenir cette publication et cette diffusion) l'article 'Le risque financier que Mithra n'a pas déclaré à la FSMA' et tout article ayant un contenu essentiellement similaire", expliquent les responsables de Médor. Une audience contradictoire en référé se tiendra le 24 novembre après-midi au tribunal de première instance de Namur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK