"Pas de régularisation collective pour les sans-papiers"

"Freddy Roosemont, le directeur de l'Office des Etrangers, a rencontré le Front des Migrants et a signifié clairement que sous cette législature, il n'y aurait pas de régularisation collective de sans-papiers, comme il est mentionné dans la note de gouvernement", a déclaré Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des Etrangers. "Il a en revanche invité les sans-papiers à s'investir et s'intégrer en Belgique par le biais du travail et leur a suggéré de chercher de l'emploi dans les secteurs en pénurie. Il s'est également engagé à faire le nécessaire pour obtenir un titre de séjour à ceux qui obtiendront un contrat de travail ainsi qu'un permis B", a-t-elle ajouté.

Le Front des Migrants regroupe les occupants de la "Voix des sans-papiers de Molenbeek", le groupe "Ebola" composé de ressortissants des pays touchés par la maladie, le groupe "2009" comprenant les sans-papiers non régularisés lors de la dernière campagne de régularisation, des Afghans qui attendent une reconnaissance en tant que réfugiés et le 'Kids Parlement' qui défend les droits des enfants migrants.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK