Parents: un congé quarantaine pour remplacer le congé corona

Un congé de quarantaine pour les parents des enfants qui ne peuvent aller à l'école
Un congé de quarantaine pour les parents des enfants qui ne peuvent aller à l'école - © HATIM KAGHAT - BELGA

Pendant la crise du coronavirus, le gouvernement avait décidé de permettre un congé parental pour permettre notamment la garde d’enfants qui ne pouvaient se rendre à l’école, à cause justement de la pandémie.

Cette disposition prend fin ce 30 septembre. Dans cette optique, le PS avait déposé une proposition de loi pour poursuivre et même améliorer cette disposition, notamment en l’élargissant ou ne permettant plus à l’employeur de si opposer.

La Commission des Affaires Sociales de la Chambre vient d'adopter le texte, soutenu par la future coalition fédérale, en première lecture. Demandée par la N-VA, une seconde est programmée la semaine prochaine.

Le nouveau congé de quarantaine

Ce lundi, la Commission a en effet adopté , ces nouvelles dispositions qui introduisent le " congé de quarantaine " pour la garde des enfants :  

Le nouveau texte prévoit :

- l’indemnité pour le travailleur sera revue à la hausse et sera équivalente au chômage temporaire corona soit 70%  de la rémunération perdue augmentée de 5,63€ par jour

- le congé sera accessible à tous les parents qui présentent un certificat pour enfants placés en quarantaine

- l’employeur sera obligé d’accepter ce congé (ce qui n’était pas le cas dans le système précédent

- le congé est autorisé jusqu’à la fin du certificat ou la réouverture de la crèche, école ou centre d’accueil

- ce congé peut être pris à temps plein

- il ne vaut pour les enfants mineurs (moins de 18 ans)

- cette nouvelle disposition s’étend du1er octobre au 31 décembre, prolongeable arrêté royal en fonction de l’évolution de l’épidémie

Le congé corona, quant à lui, prend donc bien fin ce 30 septembre.  Le congé de quarantaine prend le relais le lendemain.

Pour Ludivine Dedonder, députée PS et porteuse de la proposition de loi, " nous apporterons ainsi une réponse concrète sur le terrain, aux parents confrontés aux difficultés de garde due à la pandémie. Ce congé de quarantaine s’étendra du 1er octobre au 31 décembre 2020 et pourra être prolongée par le Roi en fonction de l’évolution du contexte sanitaire. La N-VA a demandé une seconde lecture du texte, ce qui retarde son adoption définitive en commission d’une semaine. Les parents flamands sont pourtant confrontés de la même manière à la garde d’enfants en quarantaine, le virus ne connait pas de frontières linguistiques ! Nous inscrirons le texte en séance plénière le plus rapidement possible, avec effet rétroactif au 1er octobre. "

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK