Panneaux solaires: un danger pour les pompiers ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Les pompiers craignent d'être électrocutés par les panneaux solaires et demandent donc d'urgence une concertation en la matière, indique l'association flamande des pompiers (BVV) dans "Het Nieuwsblad" et "De Standaard".

"Nos collègues allemands nous ont mis en garde contre un risque important d'électrocution", explique la BVV. "Le problème des panneaux solaires est qu'ils continuent à charger et restent donc sous tension", explique Guy Van de Gaer, directeur de l'association flamande des pompiers.

"Lorsqu'un tel panneau solaire est endommagé au cours d'un incendie et que nous combattons les flammes à l'eau, les pompiers peuvent être électrocutés", poursuit-il.

L'association allemande des corps de pompiers plaide donc pour que les propriétaires d'habitations équipées de panneaux solaires les identifient à l'aide d'un pictogramme. Les pompiers sont ainsi avertis si une habitation en proie aux flammes est équipée de panneaux solaires.

L'association flamande des pompiers demande au gouvernement de rapidement mettre en place des procédures. L'association veut ainsi éviter que de petits corps n'élaborent leurs propres règles.

Le ministre de l'Intérieur Guido De Padt a connaissance de ce problème de danger d'électrocution qui menace les pompiers lorsqu'ils doivent intervenir dans des habitations équipées de panneaux solaires. Des spécialistes étudient l'affaire et recherchent des solutions, indique sa porte-parole.

Le problème aurait déjà été évoqué il y a près d'un mois et, depuis lors, une équipe de spécialistes se penche sur le problème. Le danger serait moins important qu'il n'y parait. Des mesures concrètes n'ont cependant pas encore été prises.

Geert Lenoir de la BeIPV, la fédération pour l'énergie solaire, relativise lui aussi les risques, dans une réaction adressée à la VRT. "Dès que le câblage des circuits électriques des panneaux solaires est débranché, tout danger est écarté. Nous expliquerons clairement aux pompiers comment débrancher les circuits électriques. Ainsi, ils pourront travailler dans des conditions sûres à 100%", explique-t-il.

La fédération prendra contact dans le courant de la semaine avec les pompiers pour discuter du danger d'électrocution.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK