Pacte sur les migrations: voici l'amendement co-signé par la majorité alternative

Voici l'amendement sur la proposition de résolution du pacte sur les migrations de l'ONU co-signé par la majorité alternative
4 images
Voici l'amendement sur la proposition de résolution du pacte sur les migrations de l'ONU co-signé par la majorité alternative - © Tous droits réservés

En milieu de soirée, la majorité alternative a approuvé la proposition de résolution demandant au gouvernement d'approuver le pacte mondial de l’ONU sur les migrations. Les votes sont clairs : l’amendement a obtenu 107 voix pour et 36 contre.  Sans surprise, la N-VA a voté contre ce texte.

Durant l’interruption de séance, les chefs de groupes de la majorité alternative se sont vus afin de discuter d’un nouvel amendement. Près d’une heure plus tard, ceux-ci se sont mis d’accord sur un texte rédigé à la main sur une feuille A 4. Ce nouvel amendement visant à préciser la proposition de résolution concernant le pacte mondial sur les migrations a été signé et puis, débattu en plénière à la Chambre.  

Voici le document manuscrit signé par l'ensemble des partis, excepté NV-A et Vlaams Belang: 

Et voici la version qui en a découlé :

Avant ce vote, la séance plénière de la Chambre a été suspendue pendant près d’heure. Les tractations entre chef de groupes ont continué en coulisses. Un amendement a été présenté à la Chambre par le chef de groupe MR, David Clarinval. L’objectif est de préciser davantage la résolution belge sur le pacte des migrations.

Réactions au discours de Charles Michel 

  • David Clarinval 

  • Ahmed Laaouej 

  • Catherine Fonck 

La fin du gouvernement Michel ?

Plutôt dans la journée, Charles Michel a pris la parole en fin d’après-midi : " La Constitution belge n’est pas qu'un chiffon. Cela signifie que je vais devoir faire en sorte, à Marrakech, et dans les jours qui vont suivre, de défendre ma position et ma conviction au sein du conseil des ministres", a expliqué le Premier-ministre.  


►►► À lire aussi : Charles Michel: "Je suis Premier ministre et j’irai à Marrakech"


Avec ce vote à la Chambre, la crise au sein du gouvernement Michel est à son comble. Le traditionnel conseil des ministres restreints risque fort d’être très mouvementé ce vendredi matin.      

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK