Pacte sur les migrations: les Verts appellent les libéraux et le CD&V à former une majorité de rechange

Les écologistes francophones et néerlandophones ont appelé ce lundi le MR, l'Open Vld et le CD&V à former une majorité de rechange pour soutenir le Pacte des migrations de l'Onu.

Le cdH, rejoint par DéFI, et les Verts ont déposé des propositions de résolution demandant au gouvernement fédéral d'approuver sans réserve le Pacte des migrations. Ces textes seront examinés mardi en commission des Relations extérieures de la Chambre.

Lundi matin, la N-VA a annoncé qu'elle ne soutiendrait pas un gouvernement qui se rendrait à Marrakech, lieu de la conférence internationale au cours de laquelle le Pacte doit être adopté.

Nous ne pouvons nous résigner à voir la Belgique s'ancrer du mauvais côté de l'Histoire

"La N-VA n'est pas intéressée par une solution. Nous voulons bien être une partie de la solution, dans l'intérêt du pays", a souligné le député Kristof Calvo (Groen-Ecolo), avant d'ajouter : "Nous soutenons un gouvernement qui se rend à Marrakech".

"La question des migrations représente un défi que nous devons et pouvons relever ensemble. Ce Pacte est une première étape pour un traitement plus humain des questions migratoires. Nous ne pouvons nous résigner à voir la Belgique s'ancrer du mauvais côté de l'Histoire, que ce soit sur les enjeux climatiques ou migratoires", ont souligné de leur côté les co-présidents d'Ecolo, Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet.

Extraits du Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK