Pacte énergétique: la cogénération "peut remplacer une centrale nucléaire"

Selon le secteur de la cogénération, son développement sera appelé dans les prochaines années à jouer un rôle essentiel dans l'approvisionnement énergétique du pays.
Selon le secteur de la cogénération, son développement sera appelé dans les prochaines années à jouer un rôle essentiel dans l'approvisionnement énergétique du pays. - © Belga

Selon le secteur de la cogénération, son développement sera appelé dans les prochaines années à jouer un rôle essentiel dans l'approvisionnement énergétique du pays, certainement dans le cadre de la fermeture des centrales nucléaires, prévue pour 2025.

Les centrales de cogénération fournissent actuellement déjà 18% de l'énergie consommée en Belgique, et elles devraient apporter une capacité supplémentaire de 1000 mégawatts d'ici à 2025, selon l'organisation sectorielle Cogen, peut-on lire lundi dans De Standaard. C'est l'équivalent d'une grande centrale nucléaire.

Si Elia a estimé que 8 à 9 centrales au gaz seraient nécessaires pour compenser la fermeture des centrales nucléaires en 2025, le secteur estime que ce besoin peut être réduit à 7 si l'on mise sur le développement de la cogénération.

Les centrales de cogénération peuvent être construites bien plus rapidement, et sans autorisation européenne telle que celle qui serait requise pour l'aide d’État à l'installation de centrales au gaz.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK