Ouverture d'un nouveau point de contact, par e-mail, pour l'enquête sur les Tueries du Brabant

Ouverture d'un nouveau point de contact, par e-mail, pour l'enquête sur les Tueries du Brabant
2 images
Ouverture d'un nouveau point de contact, par e-mail, pour l'enquête sur les Tueries du Brabant - © THIERRY ROGE - BELGA

Un nouveau point de contact  a été ouvert dans l'enquête sur les Tueries du Brabant, qui a connu un nouvel élan ces dernières semaines, ont annoncé les procureurs généraux de Liège, Christian De Valkeneer, et Mons, Ignacio de la Serna. Ce nouveau point de contact prend la forme d'une "mail-box" (boîte mail) qui a été activée ce vendredi (Info.T-Brabant@just.fgov.be (F) ou Info.B-Nijvel@just.fgov.be (N).

Elle doit permettre à tout un chacun de communiquer facilement aux enquêteurs tout élément qui pourrait être utile à la progression du dossier, qui reste irrésolu plus de 30 ans après les faits. Les procureurs rappellent que les points de contact existants restent actifs parallèlement: le numéro vert de la police fédérale (0800/30300), et la mail-box de la cellule d'enquête. De manière générale, toute information utile peut également être transmise au service de police le plus proche. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK