ONU : le président rwandais boycotte une intervention de Didier Reynders

Assemblée générale de l'ONU : Le président rwandais Paul Kagame a quitté une réunion pendant l'intervention de Didier Reynders
2 images
Assemblée générale de l'ONU : Le président rwandais Paul Kagame a quitté une réunion pendant l'intervention de Didier Reynders - © AFP

Le président rwandais Paul Kagame a quitté jeudi une réunion internationale sur l'Afrique centrale pendant l'intervention du chef de la diplomatie belge Didier Reynders. La délégation rwandaise réfute tout incident diplomatique, mais le geste intervient en plein regain de tensions autour de l'est du Congo.

Paul Kagame participait, avec une trentaine d'autres chefs d'Etat et de gouvernement, notamment le président congolais Joseph Kabila, à une rencontre de haut-niveau convoquée en marge de l'assemblée-générale de l'ONU à New York. Le secrétaire-général des Nations Unies, Ban Ki-moon, espérait parvenir à une condamnation internationale du regain de violence à l'est de la RDC.

Mais aucun consensus ne s'est dégagé, le Rwanda refusant toute référence aux "soutiens extérieurs" dont bénéficierait le mouvement rebelle M23 accusé d'exactions. Ces dernières semaines, Didier Reynders a multiplié les appels en direction de Kigali pour que le gouvernement rwandais démontre clairement qu'il ne soutient pas les rebelles, comme il l'affirme.

Il a reçu un certain soutien de la communauté internationale. Alors qu'il répétait ses critiques voilées lors de la réunion jeudi, Paul Kagame s'est levé et a quitté la réunion. Selon la délégation rwandaise, le geste ne doit pas être interprété comme un incident diplomatique. Paul Kagame a quitté la salle parce qu'il avait un rendez-vous urgent, souligne-t-on.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK