"Olivier Maingain en donneur de leçons: ça suffit", réagit Vincent De Wolf (MR)

Pour Vincent De Wolf (MR) c'est bien Olivier Maingain (DéFI) qui a sauvé le PS.
Pour Vincent De Wolf (MR) c'est bien Olivier Maingain (DéFI) qui a sauvé le PS. - © THIERRY ROGE - BELGA

Le député-bourgmestre d'Etterbeek et chef de groupe du MR au parlement bruxellois a peu apprécié les propos du président de DéFI Olivier Maingain disant, lors du congrès de rentrée de son parti, que si l'électeur lui en donnait les moyens il ferait sans le MR et sans la PS, notamment à la Ville de Bruxelles.

Olivier Maingain a par ailleurs déploré l'existence, selon lui, d'un accord pré-électoral entre les présidents du MR et du PS. Pour Vincent De Wolf, le président de DéFI est mal placé pour tenir ce type de discours.

"Olivier Maingain sur le mode donneur de leçons : cela suffit. Je l'invite à un peu plus d'humilité. Après les scandales de l'année dernière, il y avait moyen de bouter le PS en dehors des majorités. Et qui a sauvé le PS ? Olivier Maingain et son parti, moyennant vraisemblablement, selon moi un pré-accord électoral avec Ecolo et le PS", a commenté ce dimanche après-midi le chef de file libéral bruxellois.

Selon Vincent De Wolf, au contraire de la sienne (Etterbeek, ndlr), les communes gérées par DéFI telles que Schaerbeek et Woluwe-Saint-Lambert ne sont pas les mieux classées en matière de transparence et de gouvernance.

"La participation ? Il la découvre alors que nous avons entrepris une série d'actions reconnues dans ce sens sur le terrain depuis trois ans", a ajouté Vincent De Wolf.

DéFI fait sa rentrée politique à Wavre – Sujet JT du 09/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK