Oeufs contaminés au fipronil: "Très préoccupée", Maggie De Block suit la situation

Maggie De Block: "Des oeufs sont rappelés par mesure de précaution. J'insiste: par précaution".
Maggie De Block: "Des oeufs sont rappelés par mesure de précaution. J'insiste: par précaution". - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

La ministre de la Santé publique Maggie De Block se dit "très préoccupée" et suit la situation de près à la suite de l'affaire des oeufs contaminés au fipronil. "Je suis la situation de près car il s'agit de notre santé", a déclaré la ministre à Belga mardi soir.

L'Afsca avait annoncé plus tôt dans la journée de mardi qu'une contre-expertise sur des échantillons prélevés dans une des 86 entreprises bloquées dans le cadre du dossier du fipronil montrait une teneur dépassant le seuil européen de sécurité (qui est de 0,72 mg/kg).

A la suite de quoi la ministre de la Santé et son collègue Denis Ducarme (MR), ministre de l'Agriculture, ont demandé des mesures supplémentaires à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, dont "le blocage de toutes les exploitations de poules pondeuses dont les analyses des œufs ont été faites par le même laboratoire contredit par la contre-expertise", ainsi que le rappel de "tous les œufs des entreprises testées par ce laboratoire".

"Les gens me demandent s'il y aura des oeufs demain matin sur la table du déjeuner. Je me réfère à l'Afsca qui diffuse ce soir les lots des oeufs qui sont rappelés par mesure de précaution. J'insiste: par précaution", a ajouté la ministre.

Reportage sur la commission ce 09 août au matin à La Chambre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK