O. Chastel: "Après l'accueil, il faut un parcours d'intégration obligatoire"

Olivier Chastel, président du MR: "Après l'accueil, il faut un parcours d'intégration obligatoire"
Olivier Chastel, président du MR: "Après l'accueil, il faut un parcours d'intégration obligatoire" - © BRUNO FAHY - BELGA

Au-delà de la première phase d'accueil des migrants pour lequel le gouvernement fédéral prend les mesures d'urgence qui s'imposent, il faut un travail d'intégration pour ceux qui reçoivent l'asile et un parcours d'intégration obligatoire, a affirmé dimanche le président du MR Olivier Chastel, à l'ouverture des estivales du MR organisées à Pairi Daiza, en présence de milliers -plus de dix mille, selon les organisateurs- de militants et sympathisants de la formation libérale.

"En Flandre, les résultats sont nettement meilleurs parce que le parcours d'intégration y est obligatoire. La Wallonie et Bruxelles doivent suivre cet exemple", a commenté le président du MR.

"Les mesures audacieuses portent leurs fruits"

Au passage, le président du Mouvement Réformateur a quelque peu raillé le changement de ton et la volonté affichée par les présidents du PS et du cdH de mener une opposition "plus constructive" en soulignant que c'est davantage de l'engagement et de la prise de responsabilité que les Wallons et les Bruxellois attendaient des élus de ces deux formations au pouvoir dans les Régions. "Quand allez-vous enfin vous associer aux efforts que nous menons au fédéral et venir avec des mesures efficaces pour relancer l'emploi en Wallonie et à Bruxelles?", a demandé Olivier Chastel.

Celui-ci a loué le chemin parcouru en moins d'un an au gouvernement fédéral composé du MR et de trois partis flamands. Il a mis en exergue les "mesures audacieuses qui porteront leurs fruits" à l'image d'une réforme fiscale pour un montant de 7 milliards qui "bénéficie tant aux entreprises, et donc à l'emploi et au citoyen", et d'une réduction des charges sociales.

A ce sujet, Olivier Chastel a souligné que le MR veillerait à un abaissement ciblé pour maximiser les effets sur l'emploi.

Dans son allocution, le président du MR a confirmé le lancement d'un processus d'actualisation de la doctrine libérale de son parti qui devrait s'achever lors d'un congrès à l'automne 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK