Nuisances des avions: la concertation sur le survol de Bruxelles et des deux Brabants est lancée

Le ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) a invité les communes au dialogue dans le dossier du survol de Bruxelles, sous la houlette d'une modératrice indépendante, rapporte L'Echo mercredi.

Le 2 septembre, il a ainsi invité toutes les communes concernées par les activités de l'aéroport de Bruxelles-National à participer à une large plateforme de concertation. Plusieurs dizaines de bourgmestres de Bruxelles, du Brabant flamand et du Brabant wallon ont reçu les détails organisationnels de ce nouvel organe, qui associera la direction de l'aéroport, la Région bruxelloise et le médiateur de l'aéroport, précise le cabinet du ministre. Une première "séance de travail" est prévue le 30 septembre. Elle sera animée par une "modératrice externe et indépendante", précise le ministre.

"J'ai pour ambition de créer un espace de discussion où chacun pourra librement exprimer ses préoccupations et exposer ses propositions (...), portant notamment sur les conditions d'exploitation de l'aéroport, les routes aériennes à suivre, les conditions d'utilisation de ces routes, l'utilisation des pistes de l'aéroport, et surtout la mise en œuvre de solutions techniques permettant de diminuer l'impact de la circulation aérienne pour les populations survolées", écrit Georges Gilkinet.

 

 

Survol de Bruxelles: archives JT 2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK