Nuisances des avions: "Je vais faire appliquer le moratoire", prévient la ministre de la Mobilité

Le moratoire implique le retour à la situation d'avant le 6 février, date de la sixième étape du "Plan Wathelet" et de l'entrée en vigueur de deux nouveaux virages à gauche, ce qui a depuis lors déclenché une vive opposition. "Depuis le 31 juillet dernier, on pouvait appliquer le moratoire mais Catherine Fonck (ancienne secrétaire d'Etat cdH à la Mobilité, ndlr), au lieu d'appliquer le moratoire, a proposé trois pistes, le moratoire et deux autres solutions. Belgocontrol lui a dit non, la seule solution c'est le moratoire, mais elle n'a rien voulu entendre et elle ne l'a pas appliqué. Je vais le faire", affirme Jacqueline Galant.

"On va déranger 150 000 personnes au lieu de plus de 500 000 personnes, c'est le bon sens", poursuit-elle. "On va chercher une solution pour les 150.000 mais ça prendra du temps", assure la ministre.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK