Nuisances des avions: Etienne Schouppe "déloyal" ?

D'après l'Union belge contre les Nuisances des Avions (UBCNA), Etienne Schouppe a ordonné à Belgocontrol d'appliquer de nouvelles normes de vent sur les pistes de Bruxelles-National, dans une "interprétation très personnelle" de la décision du gouvernement, datant du 26 février dernier et qui avait fixé une limite de vent arrière à 7 noeuds sur les pistes préférentielles 25 et 20. Conséquence: le nombre de vols va diminuer sur la piste principale (la 25 droite) et augmenter sensiblement sur la courte piste 02 moins sécurisée, estime l'association.

Il faudra "corriger les instructions litigieuses"

Le prochain gouvernement devra "corriger les instructions litigieuses du secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe", a affirmé vendredi la présidente du cdH, Joëlle Milquet.

Le cdH regrette la publication récente par le secrétaire d'Etat d'une instruction "pas clairement rédigée et permettant diverses interprétations par les contrôleurs aériens" sur les normes de vent et la sélection des pistes à Bruxelles-National.

Rejoignant l'UBCNA sur plusieurs points, M. Milquet a ajouté que les chiffres portant sur les niveaux de bruit maximum étaient "incorrects" et que le principe du choix de la meilleure piste lorsque le vent est dépassé sur la piste préférentielle n'était pas non plus rédigé de façon claire.

Pour le cdH, il est clair que toute la problématique des nuisances sonores autour de Bruxelles-National devra être gérée "avec beaucoup plus de conviction et de méthode par le ministre en charge dans le futur gouvernement".

Au MR on reproche une "pratique" du "fait accompli"

La président du MR, Didier Reynders, a reproché vendredi au secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe, d'avoir mis le gouvernement devant le fait accompli, en période d'affaires courantes, dans le dossier des nuisances des avions, malgré ses engagements à la concertation pour chaque aspect de la mise en oeuvre de l'accord de février qui portait notamment sur les normes de vent.

Il a précisé avoir demandé jeudi la convocation d'un groupe de travail technique, pour obtenir des éclaircissements sur la mise en oeuvre de cet accord.

 

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK