Nucléaire belge: par ici la sortie, mais avec Doel 1 et Doel 2

Un saut dans le temps pour la suédoise. Les négociateurs se sont engagés dans les couloirs du temps. Le gouvernement sortant s'était mis d'accord sur l'année 2025 pour la sortie du nucléaire. Et cela devait commencer dès l'an prochain avec les fermetures des centrales les plus petites mais aussi les plus anciennes: Doel 1 et Doel 2.

Mais les fissures de Doel 3, Tihange 2 et le sabotage de Doel 4 ont quelque peu changé la donne. Conséquence: Doel 1 et Doel 2 ne devraient pas fermer l'année prochaine. Leur vie serait même prolongée de plusieurs années. Deux ans, trois ans ou peut-être même dix ans. Mais il faudra alors investir dans la sécurité. L'année prochaine, elles auront 40 ans.

Qui dit sortie dit donc clairement plus aucune construction de centrale nucléaire. La N-VA souhaitait une telle possibilité. Mais elle est donc écartée.

Michel Lagase

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK